En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Physique-chimie

La spécialité physique à l’ISPA d’Alençon

Par JEROME BORDAIS, publié le dimanche 28 janvier 2018 20:37 - Mis à jour le dimanche 28 janvier 2018 20:51
IMG_20170119_161500.jpg
La spécialité physique à Alençon pour étudier les matériaux plastiques, une filière qui a de l'avenir avec les nouveaux matériaux bio-sourcés !

Après avoir synthétisé un matériau plastique bio-sourcé en TP, les élèves de terminale scientifique suivants l’option physique du lycée Racan à Château du Loir, ont participé à une sortie pédagogique à l’institut supérieur de plasturgie d’Alençon (ISPA) organisée par M.TIENDREBEOGO responsable pédagogique et recrutement à l’ISPA et Jérôme Bordais (enseignant au lycée Racan)

Afin de limiter les émissions de CO2 (et les dépenses) et être cohérent avec l'enseignement nous sommes partis en train.

 

 

 

 

Puis nous avons pris le bus à Alençon.

 

 

 

 

 

En matinée, les lycéens ont eu l’opportunité de visiter les laboratoires de l’ISPA, observer les presses à injecter et de découvrir le matériel d’analyse étudié en classe durant l’année scolaire au lycée. M.TIENDREBEOGO responsable du pôle formation à l’ISPA a présenté les différentes formations proposées (ingénieur, licence professionnelle, BTS EuroPastics et composites…) et signale que le secteur de plasturgie est peu touché pas le chômage en particulier pour les ingénieurs et les étudiants en licence sortant de l’ISPA.

 

 

 

 

A midi, les futurs étudiants ont découvert le restaurant universitaire d’Alençon. M. Tiendrebéogo, M.Bordais  et Mme.Gollain adjointe technique de recherche  et de formation au lycée Racan ont pu échanger et recueillir les premières impressions des élèves autour d’un bon repas.

 

 

 

 

L’après-midi, Imane Belyamani et Delphine Barbier toutes deux enseignantes chercheuses au Pôle Universitaire de Montfoulon ont présenté un cours sur les polymères d’origine pétrolière et bio-sourcés . Les élèves ont posé de nombreuses questions sur le développement durable de la filière plasturgie et ils ont découvert que ce secteur propose de nouveaux matériaux plastiques plus respectueux de l’environnement. Cependant, il reste des progrès à réaliser dans ce domaine car seulement 30 % des matériaux plastiques sont recyclés, 40 % sont brulés et 30 % sont enfouis.

 

 

 

 

Ensuite les élèves ont travaillé sur une matière très utilisée, le PET (polyéthylène téréphtalate). Le PET permet de fabriquer les bouteilles plastiques alimentaires. Les résultats expérimentaux (spectroscopie infrarouge, test d’étirement et de chocs) ont montré que l’aspect (transparent ou opaque) et les propriétés mécaniques du PET dépendaient des conditions de mise en œuvre dans les presse à injecter, autrement dit que le savoir faire industriel était aussi un paramètre important pour obtenir des matériaux de qualité.

 

 

 

 

Imane Belyamani , nous présente une technique d'analyse, la calorimétrie différentielle

 

 

 

 

 

Delphine Barbier, réalise devant nous un test de choc du PET

 

 

 

 

 

Les élèves de terminale ont découvert dans le cadre du programme de la spécialité physique en terminale S, le milieu industriel, l’importance de la recherche ainsi que les possibilités d’études dans un domaine inconnu pour une grande partie des élèves.  Les enseignants du lycée Racan remercient l’ISPA pour son investissement dans ce projet.